STATIONS METEOROLOGIQUES DU GRAU-DU-ROI : relevés en temps réel et climatologie

ACCUEIL


STATIONS EN LIGNE:

Salonique

¤
Données statIC - INFOCLIMAT
¤
Relevé détaillé Vantage

¤ Relevé anémomètre Ultimeter 800

Repausset-Levant (archives)
¤
Données statIC - INFOCLIMAT
¤ Description et emplacement

Port-Camargue
¤
Relevé en temps réel

¤ Photos
 


CV3F / CV7-E
Station Salonique
¤
CV7-E  anémomètre à ultrasons

Station Repausset-Levant (archives)
¤
Relevés détaillés des rafales
 


CLIMATOLOGIE

Station Repausset-Levant
¤
Le climat de la baie d'Aigues-Mortes
¤
Normales climatiques 1951-2016
¤ Statistiques annuelles et
...relevés quotidiens de 1951 à 2016

Station Port-Camargue
¤ Statistiques annuelles et
...relevés quotidiens (2015-2016)

 

INFOCLIMAT
¤
Accueil - MétéoAlerte
¤
Relevés météo en France et ailleurs
¤
Forum
¤ Photos par "LMK" dans le Photolive

PREVISIONS

LE CLIMAT DE LA BAIE D'AIGUES-MORTES (CAMARGUE LITTORALE)

Localisation de la station: voir la carte extraite du logiciel Google Earth, ou l'on peut voir une grande partie sud du département du Gard, l'Est de l'Hérault, ainsi que la Camargue. Côté statistiques: Fiche climatologique simplifiée du Grau-du-Roi (format pdf)

Les températures, comme sur l'ensemble du littoral méditerranéen, sont "douces" l'hiver et chaudes l'été, avec un minimum en janvier et un maximum en juillet et août. L'influence maritime régule les variations de température, ce qui se ressent particulièrement lors des journées de printemps et d'été ou la chaleur est tempérée par la brise de mer: la différence avec les stations de l'arrière-pays peut alors atteindre plusieurs degrés (en général 3 à 5, jusqu'à 10 dans les cas extrêmes), l'air n'est pas toujours plus "respirable" sur la côte en raison de l'humidité (mer + étangs). La température nocturne est au contraire plus élevée sur le littoral que dans les terres (ce qui permet par exemple d'y faire pousser des espèces végétales qui craignent le froid), c'est particulièrement le cas à Port-Camargue, qui bénéficie d'un micro-climat très localisé en raison de la courbure de la baie, en effet lorsque la température atteint son minimum (généralement au petit matin), le vent vient presque toujours du nord (brise de terre ou mistral), ce vent est un "vent de terre" partout, sauf à Port-Camargue qui se situe sur un cap: le vent de nord traverse la baie, passant sur 2 kilomètres de mer, avant de toucher ce quartier. Ainsi, l'air se radoucit d'un ou plusieurs degrés la nuit, selon la situation (la journée c'est l'inverse qui se produit, l'air est légèrement plus frais à Port-Camargue si le vent vient du nord). Ce n'est pas grand chose mais ça peut avoir un effet remarquable, comme le 9 janvier 2010 ou une dizaine de centimètres de neige sont tombés sur la région, elle a tenu partout sauf à Port-Camargue ou le sol n'a même pas blanchi. 
Le mistral et la tramontane réduisent à néant les écarts de température entre la côte et l'intérieur des terres, ils peuvent même légèrement les inverser. Contrairement à leurs réputations, ces vents, très secs, ne sont pas forcément froids: en bord de mer les journées les plus chaudes de l'été se produisent souvent lors d'épisodes de mistral/tramontane. Le gel et la canicule sont peu fréquents (moins de 15 jours par an en moyenne).

Les précipitations sont assez faibles, le littoral de la Camargue est une des zones les plus sèches de France (alors que les Cévennes toutes proches sont parmi les endroits les plus humides). En commençant par l'hiver: Décembre et janvier sont moyennement arrosés, les mois de février et mars sont plus secs, la neige est rare. Les pluies d'avril, un peu plus abondantes, sont un bienfait pour la végétation, ensuite la pluviométrie baisse pour devenir quasi-nulle en juillet, les orages d'été sont rares sur le littoral.
En septembre changement de décor, parfois radical, en fait il continue de faire beau et il ne pleut pas souvent (4 jours en moyenne) mais ces pluies peuvent être très fortes: ce sont les "épisodes orageux méditerranéens" (à ne pas confondre avec les épisodes "cévenols",  qui ne concernent peu ou pas le littoral), ces pluies abondantes se poursuivent en octobre en devenant plus fréquentes, enfin le mois de novembre est une transition entre les pluies orageuses automnales et les précipitations plus modérées de l'hiver. La grêle est rare, plus encore que la neige, il y a peu de brouillard (une dizaine de jours pas an), et donc peu d'orages.

Le vent, élément essentiel dans la climatologie méditerranéenne (les caps de la Méditerranée étant les plus ventés de France), est cependant moins présent sur la baie d'Aigues-Mortes (et la petite Camargue en général) que sur l'est de la Camargue, le littoral gardois se trouve en effet légèrement à l'ouest du domaine du mistral (il souffle plus souvent et avec beaucoup plus de force du côté des Saintes-Maries-de-la-Mer, Arles ou Salin-de-Giraud), et en dehors de celui de la tramontane (toutefois ici on appelle "tramontane" le vent de nord-ouest). Il y a souvent du vent, mais rarement très fort. Port-Camargue et l'Espiguette sont plus exposés car situés sur un cap (particulièrement par vent d'ouest et nord-ouest, pour lesquels la capitainerie de Port-Camargue relève régulièrement des valeurs élevées, parfois beaucoup plus fortes que sur le reste de la région). Les épisodes de fort mistral (nord à nord-est) se produisent principalement au printemps, et parfois à la fin de l'automne ou en hiver, il en est de même pour la tramontane (nord-ouest), et le "ponent" (ouest). Le vent marin (de sud-est) et le "levant" ou "grec" (d'est) précèdent généralement les épisodes perturbés et sont donc plus présent à l'automne, les tempêtes d'est et de sud-est sont rares mais peuvent être puissantes, anéantissant les plages.
Enfin les brises thermiques sont quasi quotidiennes en été, et peuvent être fréquentes au printemps et en début d'automne, la "brise de mer" soufflant la journée (au plus tôt à partir de la fin de matinée, jusqu'au soir et parfois jusqu'au milieu de la nuit), et la "brise de terre", plus faible et moins durable, la nuit (plutôt en fin de nuit) et en matinée.

Dernière caractéristique du climat du littoral gardois (et méditerranéen en général): l'ensoleillement, en moyenne près de 200 jours par an ou le soleil brille ou domine du matin au soir (ciel clair à peu nuageux), et seulement 50 jours ou le temps reste couvert toute la journée ou presque (ciel très nuageux à couvert), en été il peut faire beau plusieurs semaines de suite.


Le Grau-du-Roi se trouve à l'extrémité Nord du Golfe du Lion, au fond de la baie d'Aigues-Mortes, ce qui lui confère une position particulière: c'est la seule commune littorale de la région à avoir des plages orientées à l'ouest (alors que de part et d'autre les plages sont orientées au sud-est et sud), ce qui se traduit par des différences de températures avec les autres villes du bord de mer selon la direction du vent. Pour simplifier, dans le fond de la baie le vent d'ouest est plus "maritime" que le vent de sud/sud-est, alors que sur le reste de la région le vent d'ouest est un vent de terre, et le vent de sud/sud-est est purement marin. Voici une carte qui illustre la situation: Situation baie
On peut donc voir qu'à Palavas par exemple, le vent d'ouest est un vent de terre alors que le vent du sud est un vent purement maritime, au Grau le vent d'ouest arrive directement de la baie, alors que le vent de sud passe sur 6 km de terres avant de toucher la station. L'effet sur les températures est presque toujours le même: la journée le vent d'ouest est plus frais au Grau que sur le reste de la région, la nuit il est plus doux, c'est le contraire pour le vent de sud/sud-est, où on observe des températures plus chaudes la journée au Grau qu'à Palavas ou la Grande-Motte (cas fréquent en été). Marseille a un peu la même situation que le Grau avec sa rade orientée à l'ouest alors que de part et d'autre (Carry-le-Rouet, Cassis) la mer est au sud.

Les effets de la baie d'Aigues-Mortes sur le temps et la température dépendent surtout de la température de la mer, la moyenne annuelle dans la baie est de 16.4°c, les moyennes mensuelles sont consultables ici. La baie d'Aigues-Mortes étant peu profonde et bien protégée, la température de la mer peut y varier rapidement selon la température de l'air et l'orientation du vent, ainsi en hiver elle peut s'abaisser sous les 10°, alors qu'en été lors des épisodes de chaleur elle peut dépasser 25°, on a mesuré jusqu'à 30° dans l'eau pendant les fortes canicules avec absence de mistral (30.2° en août 2012 à 150 mètres du rivage, jusqu'à 31.5° en bord de plage immédiat), mais même au coeur de l'été, elle peut descendre à 17° si le mistral souffle suffisamment longtemps, en raison du phénomène d'upwelling.

La présence d'étangs tout autour de la commune a également tendance à tempérer les ardeurs du climat méditerranéen, mais dans une moindre mesure. La station météo amateur dont les relevés et statistiques sont disponibles sur ce site se situe précisément près de la rive sud-ouest de l'étang du Repausset-Levant et à 700 mètres de la plage rive gauche (orientée plein ouest). C'est à ce jour la seule station côtière implantée autour de la baie d'Aigues-Mortes à mesurer à la fois la température, les précipitations et le vent en respectant les normes d'installation d'un poste climatologique, les stations de la Grande-Motte et de l'ENTAV à l'Espiguette ayant été fermées par Météo-France en 2011.

EDIT: La station du Repausset-Levant a fermé le 30/06/2016.
Il reste cependant 2 stations au Grau-du-Roi : Salonique et Port-Camargue (liens disponibles dans le menu à gauche)